Rechercher
  • CS Patrimoine & Conseils

2020, une année exceptionnelle pour l'épargne en France


L’année 2020 est, et restera une année extraordinaire pour les épargnants ! Du fait de l’accumulation de la crise sanitaire et de la crise économique, l’épargne des Français a atteint un niveau record. Sur les neuf premiers mois de l’année, les Français ont épargné 90 milliards d’euros de plus que l’année dernière ; soit 4% du PIB


Les experts interrogés par l’AFP s’unissent dans un sens, l’épargne 2020 représente du « jamais vu ». En 2019, le taux de l’épargne française était de 15% (143 milliards d’euros), il est passé à 26,7% au deuxième trimestre 2020.


Ceci s’expliquerait par une difficulté à dépenser, lors du premier confinement et par la crainte du chômage, entraînant les Français à se constituer une épargne de « précaution ».


Alors où est allée l’épargne des Français ?


L’épargne liquide tire son épingle du jeu. Le livret A enregistré une collecte d’environ 25 milliards d’euros entre janvier et fin octobre, soit le double de 2019, sur la même période.


L’épargne financière a fortement progressé. Moins aimés par les Français ces dernières années, les achats de titres ont bondi entre mars et septembre 2020. Ils sont passés de 1,4 milliard d’euros, en moyenne, ces deux dernières années, à 15,6 milliards d’euros en 2020. Les marchés financiers s’étant effondrés, de nombreux Français ont vu les opportunités d’investissements.


L’assurance-vie, quant à elle, n’a pas attiré les Français. Entre janvier et fin octobre 2020, elle enregistre une décollecte de 7,3 milliards d’euros. Ceci peut s’expliquer par son côté « placement à long terme », qui ne correspond pas à la période que l’on vit.


Toutefois, ces chiffres sont à relativiser, tous les Français n’ont pas épargné de la même manière, de fortes disparités restent présentes.


La Banque de France montre que seulement « un Français sur quatre a pu mettre plus d’argent de côté que d’habitude ». Certains ménages n’ont pas du tout pu épargner.


Comment utiliser cette épargne ?


Le gouvernement incite les ménages à consommer pour relancer l’économie, mais avec la crise sanitaire toujours présente, les Français préfèrent jouer la sécurité. D’après l’INSEE, les ménages estiment qu’il est plus sensé d’épargner que de faire des achats importants.


Le gouvernement exhorte les Français à orienter une partie de cette épargne pour relancer l'investissement avec par exemple des placements financiers labélisés Relance. Ce nouveau label « Relance » créé par le ministère de l’Économie permet aux épargnants d’identifier les organismes de placement collectifs (OPC) apportant une réponse aux besoins de financement des entreprises françaises, cotés ou non, et ainsi de mobiliser l’épargne pour la relance.


Ce label « Relance » vient reconnaître les fonds qui s’engagent à mobiliser rapidement des ressources nouvelles pour soutenir les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises françaises (PME et ETI) côtés ou non. Les fonds labélisés doivent en outre respecter un ensemble de critères environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance (ESG), incluant notamment l’interdiction du financement d’activités charbonnées et le suivi d’une note ou d’un indicateur ESG.

28 vues0 commentaire