Rechercher
  • CS Patrimoine & Conseils

Une rentrée 2020 marquée par l'incertitude des marchés

Mis à jour : oct. 20


Sur les deux dernières semaines, un regain d’aversion au risque a pesé sur la performance des indices actions notamment à cause des mouvements balanciers observables sur les places financières européennes. Après avoir rebondi légèrement sur le 2nd trimestre, le CAC 40 affiche une performance de 0.42% depuis le 1er juillet. Nous avons le sentiment d'avancer dans un brouillard épais qui pourrait aussi bien se dissiper rapidement que rester en place pendant un certain temps, obligeant une navigation à vue pour les gérants financiers.


Les marchés financiers restent très volatiles en lien avec les craintes d’une deuxième vague et de possibles reconfinements. Ceux-ci restent toutefois très localisés, signe d’une épidémie à ce jour plutôt maîtrisée. Cependant, les autorités publiques continuent de maintenir un soutien budgétaire et monétaire très important. Heureusement donc, dans ce cadre, quelques classes d’actifs et/ou thématiques se dégagent, offrant une belle visibilité, des perspectives intéressantes et des performances actuelles ou futures attrayantes.

• Zone Euro


La production industrielle continue de se redresser et on observe une croissance plus forte que prévue en Italie et en Espagne.

Le dernier tour de négociations sur le Brexit a démarré avec, semble-t-il, une réelle volonté d’aboutir à un accord commercial d’ici fin octobre.


• Marché américain

L’emploi et la consommation sont à la hausse, la FED reste engagée à utiliser tous ses instruments (maintien des taux bas) pour soutenir l'économie.


La volatilité sur les marchés est et restera élevée jusqu’à la fin d’année, date des résultats des élections américaines. 3 scénarios sont ainsi envisageables :

• Victoire de D. Trump : favorable pour la Bourse

• Victoire de J. Biden : favorable à certains secteurs de la Bourse, moins favorables aux entreprises, mais plus propice à un apaisement des tensions, notamment commerciales avec la Chine.

• Recomptage des voix : scénario d’incertitude qui conduit aujourd’hui les investisseurs à anticiper une baisse des marchés sur la période post élections.

Point d’information Covid-19, des éléments rassurants


Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il y a près de 300 candidats au vaccin dans le monde. Il existe actuellement trois candidats-vaccins en avance sur les autres. Dans l'ordre, Pfizer / BioNTech, dont les résultats de phase III sont attendus ce mois-ci. Moderna, qui devrait communiquer en novembre ou en décembre et AstraZeneca dont les données sont prévues en fin d'année.

Les valeurs technologiques sont-elles excessivement valorisées ?

La capitalisation boursière des valeurs américaines de technologie a dépassé, en septembre, le poids des Bourses européennes : plus de 9.000 milliards de dollars. Un fait historique !

Les cinq principales valeurs, Apple (2.000 milliards), Amazon (1.580 milliards), Microsoft (1.580 milliards), Alphabet (1.050 milliards) et Facebook (780 milliards), affichent une hausse moyenne de plus de 40% depuis le début de l'année et représentent désormais près d'un quart du S&P 500.


Les géants de l'Internet ont ainsi profité de la pandémie pour étendre leur empire tandis que les sociétés de l'économie physique elles, peinent à se redresser en lien avec les ventes qui ont lourdement chuté (transport, hôtellerie, restauration, aéronautique, automobile…)

Sur le plan micro-économique, la poursuite des publications semestrielles a mis en lumière une nouvelle vague de surprises positives. L’inflexion de tendance entrevue en juin s’est confirmée pendant l’été et l’important travail réalisé sur les coûts pourrait engendrer un levier opérationnel très significatif au cours des prochains semestres. Nous restons convaincus que l’entrée dans un nouveau cycle de croissance, combinée à des anticipations de taux d’intérêt qui devraient rester bas et à l’accélération de la croissance des sociétés en portefeuille apportent un environnement potentiellement favorable à la création de valeur.


© 2019 CS PATRIMOINE & CONSEILS

123 Route de Nîmes 30210 CABRIERES -  SARL au capital social de 5 000 Euros

06 21 09 03 35  – sophie.comte@cspatrimoineconseils.com

N°RCS 844971986 NIMES  – Immatriculé à l’ORIAS sous le numéro 19001332 www.orias.fr  - Code NAF 6622Z

CIF (Conseiller en Investissements Financiers) - Adhérent de ANACOFI-CIF E009139, association agréée par l’Autorité des Marchés Financiers –

R.C Professionnelle CGPA n° RCPIP0566

COA (Courtier en Assurance) – L’activité d’IAS est contrôlable par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolutions

ITI (Intermédiation en Transactions Immobilières)

Carte professionnelle de transactions immobilières N° CPI 3002 2019 000 039 915 délivrée par la CCI du Gard - Sans détention de fonds.

Mentions légales